Méditation : conseils et guide pour les débutants

La pratique de la méditation peut sembler intimidante, mais elle n’apporte que des avantages. La pratique de la méditation est devenue de plus en plus populaire, non seulement dans les écoles et les académies, mais aussi dans les bureaux et les grandes entreprises, et ce n’est pas pour rien. Chaque mois, de nouvelles études prouvent les bienfaits de cet exercice qui a pour principale mission de vous aider à vous détendre et à détoxifier votre corps et votre esprit. La recherche a prouvé que la méditation aide à diminuer le stress, à équilibrer la pression sanguine, à améliorer le sommeil et à accroître votre empathie, et qu’elle vous rend plus concentrés, plus équilibrés, plus productifs et beaucoup plus créatifs.

Comprendre la méditation

Le principe de base de la méditation n’est rien d’autre que de concentrer son attention et de vider son esprit, même si ce n’est que pour trois minutes. En théorie, cela semble simple, mais pour beaucoup, toujours sans pratique, l’exercice peut sembler un grand défi. Si vous faites partie de cette équipe, mais que vous mourez d’envie de commencer à méditer et d’en ressentir les bienfaits. Au début, pouvoir ralentir et se concentrer sur le présent ne sera pas une tâche facile. Après tout, même les maîtres de la pratique admettent que l’on ne peut pas toujours atteindre le degré de concentration maximum, mais si vous créez la routine de pratiquer l’exercice chaque jour, la méditation deviendra une tâche de plus en plus facile et agréable.

Méditer le matin

La méditation devrait être la première chose que vous faites lorsque vous commencez votre journée. La raison ? Elle vous donnera l’énergie nécessaire pour réaliser pleinement votre potentiel. Et vous n’avez pas besoin de commencer avec 15 minutes. Cinq minutes par jour suffisent pour ceux qui n’ont pas encore d’entraînement.

Trouvez votre position idéale

Vous n’êtes pas obligé de vous asseoir avec le dos droit et les jambes mal pliées comme ces représentations de Bouddha. En fait, les chances que vous ressentiez des douleurs dans les genoux et les hanches sont énormes. Choisissez une position confortable, comme si vous étiez assis sur le canapé pour regarder la télévision, détendez vos bras, vos jambes et votre cou. Et restez loin des distractions comme les animaux, les enfants, ou même les appareils électroniques comme les téléphones portables et les télévisions. Pour les débutants, l’idéal est de pratiquer la méditation toujours seul.

Respirez

Cela semble simple, mais pour ceux qui commencent maintenant à méditer sur l’exercice. Cinq respirations profondes le matin et pourquoi pas, cinq autres le soir sont juste ce qu’il faut pour commencer le premier niveau de cette technique. En comptant jusqu’à quatre, inspirez par le nez, en remplissant vos poumons. Expirez ensuite en comptant à nouveau jusqu’à quatre.

Méditation

La méditation peut également tourner autour d’une pensée ou d’une idée. Profitez de votre séjour les yeux fermés et pensez à tout ce dont vous êtes reconnaissant. Commencez par rendre grâce pour le miracle de la vie, pour votre corps et votre santé. Soyez heureux d’avoir la chance de vivre un autre jour. Plusieurs études montrent que la gratitude augmente notre espoir et notre sentiment de bonheur. Profitez donc de la méditation comme d’un moment conscient pour reconnaître tout ce dont vous êtes reconnaissant, en ne filtrant que les énergies positives.

Ne résistez pas à vos pensées

Beaucoup de gens croient que le secret de la méditation est de ne penser à rien. Cependant, entrer dans cet état de transe est super difficile et prend du temps pour être atteint. Vous n’avez aucune pratique de la méditation ? Alors tenez compte du conseil : n’essayez pas de résister à vos pensées. Essayez de les voir tous comme l’eau d’une piscine dans laquelle vous vous baignez. Pendant que vous nagez, vous n’avez pas besoin d’observer, d’analyser ou de résister à l’eau, mais plutôt de vous déplacer en fonction de celle-ci. Plus vous le combattez, plus vous avez de chances de vous noyer. Faites de même avec vos pensées. Ne les combattez pas, n’essayez pas de les ignorer, ne leur résistez pas et ne les limitez pas. Laissez-les y rester, mais sans interférer avec votre processus de relaxation ni vous forcer à penser à un plan d’action, ce qui entraînerait votre esprit dans un flot de nouvelles idées. Des études prouvent qu’une méditation constante, même pour cinq minutes seulement, sur une période de 16 semaines améliore votre niveau de stress et contribue à protéger votre santé mentale contre des maladies telles que l’anxiété et le syndrome de panique. Une fois que vous vous sentirez connecté avec vous-même, vous commencerez à profiter de cette période de connaissance de soi et il ne faudra pas longtemps avant que cela ne devienne le moment le plus agréable de votre journée, surtout lorsque tous les avantages de la méditation mentionnés ci-dessus commenceront à apparaître.

Les exercices des formes douces de mouvement et de détente
Comment faire pour méditer ?