Retrouvez la forme grâce à une détoxification du corps

La désintoxication est très en vogue de nos jours. Dans les supermarchés, les cafés et les bars, nous trouvons de plus en plus de snacks, de jus et de thés censés aider notre corps à se désintoxiquer. Mais cette « purge », comme on l’appelle, n’est pas vraiment nouvelle. Il s’agit plutôt d’une méthode de promotion de la santé dont l’histoire remonte à l’Antiquité. On la trouve dans plusieurs cultures. Seul le terme « désintoxication » constitue une nouveauté.

« Détox » : un nouveau nom pour des connaissances ancestrale

« Détox » est un dérivé de « détoxification », le mot anglais pour détoxification. Il s’agit d’appuyer les processus de détoxication de l’organisme, d’excréter les substances nocives et de stimuler le métabolisme. Ces mesures d’épuration ont des noms, des formes et des traditions différents. L’un d’eux est le terme « désintoxication ».

Mais même s’il s’agit essentiellement d’un vieux chapeau, la désintoxication a sa raison d’être car elle est vitale pour notre corps. Pas seulement : notre corps a une capacité particulière à se débarrasser des toxines.

L’arsenal corporel pour la détox

L’organe le plus important dans la détoxification de l’organisme est le foie. Il est responsable de la conversion des produits métaboliques et de la décomposition des déchets et des toxines. Ces dernières peuvent ensuite pénétrer dans les intestins par la bile pour être éliminées. Les reins sont d’autres organes de désintoxication importants.

De nombreuses substances nocives sont évacuées du corps par l’urine. Les poumons sont également détoxifiés en expirant certains déchets métaboliques sous forme de gaz. L’intestin est non seulement responsable de la digestion, de l’apport énergétique et de l’excrétion, mais il joue également un rôle décisif dans la désintoxication. Le tube digestif absorbe les nutriments des aliments, des drogues, des toxines, etc.

Les trois phases du système de désintoxication du corps

Le processus de désintoxication est appelé « biotransformation ». Selon la substance en cause, la biotransformation se déroule en trois phases au maximum. L’objectif est de transformer les substances nocives en substances inoffensives, liposolubles et hydrosolubles que l’organisme peut excréter.

De nombreux complexes enzymatiques contribuent à cette détoxification endogène. Dans la première phase de désintoxication, les toxines sont converties en une forme chimique appropriée, de sorte que leur solubilité est augmentée dans la deuxième phase et qu’elles peuvent être traitées ultérieurement. Dans la troisième phase de la désintoxication, les substances modifiées, désormais solubilisées, sont transportées par le sang, la lymphe ou la bile dans les organes excréteurs.

Astuces pour stimuler la désintoxication

Même avec des mesures très simples, on peut favoriser la désintoxication. Voici les méthodes efficaces.

L’exercice physique

Faites de l’exercice tous les jours et aussi souvent que possible (par exemple, marche rapide, vélo, musculation au gymnase). Si vous faites cela, les réserves de glucides de vos muscles seront exploitées. L’exercice régulier est bon pour le corps et peut, entre autres, contrer le stress.

Réduire votre exposition aux substances toxiques

Privilégier les aliments cultivés sans engrais ni pesticides artificiels. Faites attention à la charge toxique de votre vie quotidienne, tant en ce qui concerne les produits de nettoyage que les produits cosmétiques que vous laissez sur votre peau.

Optez pour les bons aliments

Les légumes, les salades, les fruits, les champignons, les légumes secs, les huiles végétales indigènes et les acides gras oméga-3 devraient faire partie de votre alimentation. Ils fournissent des fibres, des vitamines et des minéraux. En deuxième lieu, on trouve les protéines animales, comme le lait, le fromage, le poisson et la viande.

Évitez l’abus des glucides

Notre régime alimentaire doit être composé d’un mélange de glucides, de graisses et de protéines. Une alimentation trop riche en glucides favorise un foie gras. Évitez le sirop de fructose produit industriellement, que l’on trouve dans les boissons non alcoolisées et les produits prêts à l’emploi.

Quels sont les bienfaits du cacao sur la santé ?
L’estomac irritable – qu’est-ce qui aide vraiment ?